La Formation

La formation de votre Chiropracteur

La chiropraxie est la seule profession de santé pour laquelle la formation est standardisée au niveau mondial.

Ainsi tous les chiropracteurs, à travers le monde, reçoivent une formation équivalente aboutissant à la délivrance d'un diplôme « DOCTOR OF CHIROPRACTIC (D.C.) » délivré par les écoles et universités américaines. La qualité et l'équivalence d'enseignement de ces établissements accrédités sont contrôlées par les Chiropractic Council on Education (CCE) de chaque continent qui vérifient l'application des standards de formation dictés par le Chiropractic Council on Education International (ICCE).

Comment est obtenue cette uniformité de la formation ?

Les écoles et universités formant les chiropracteurs doivent respecter les directives du Chiropractic Council on Education (CCE), afin d'obtenir la reconnaissance internationale de leur formation.

Tous les 3 ans, ces écoles sont soumises à des contrôles, des visites de ré-accréditation où sont scrupuleusement vérifiés :

Le contenu et la conformité internationale des programmes, la qualité des enseignants, la qualité des locaux et matériels pédagogiques, le bon fonctionnement administratif…

Durée et organisation des études

Les études sont constituées de plus de 5500 heures universitaires avec une répartition égale entre les cours théoriques et pratiques. En France, cela représente, après le bac, 6 années à temps plein, la rédaction et la soutenance d'un mémoire de fin d'étude ainsi qu’un assistanat auprès d'un chiropraticien. Aux Etats-Unis, où le statut de Docteur et de praticien de « premier contact » est reconnu depuis longtemps, le cursus est de 2 années d'études universitaires en pré requis, suivi de 4 à 5 ans en fonction de la répartition des quadrimestres (soit un total de 6 à 7 ans).

Quel est le contenu des programmes ?

Les écoles accréditées par le CCE enseignent un programme complet incorporant :

  • Les sciences fondamentales (biochimie, physiologie, pathologie, anatomie, neurologie…),
  • Les sciences diagnostiques (afin que le chiropracteur puisse déterminer si le cas de son patient relève de ses soins ou doit être réorienté).
  • Les sciences cliniques
  • L'apprentissage des outils thérapeutiques et de prévention.

Une part importante est aussi consacrée à l'anatomie (dont environ 270 heures de dissection humaine) et à la radiologie (habituellement lorsque leur statut leur permet, les chiropracteurs réalisent et interprètent eux-mêmes leurs radiographies).

A l'issue de sa formation, le chiropracteur a acquis les compétences pour formuler un diagnostic différentiel et une analyse chiropratique, ainsi que la dextérité pour exercer avec sûreté, confort, discernement et sécurité.

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site de l'IFEC (Institut Franco-Européen de Chiropraxie) http://www.ifec.net/